Meeting with the Shakespeare Brewery

Meeting with the Shakespeare Brewery

Meeting with the Shakespeare Brewery – A la rencontre de la Brasserie Shakespeare

Article both in English (original version) and in French. Article en Anglais (version originale) et en Français.

David Gander, Founder and Brewmaster at the Shakespeare Brewery, is a passionate and a enthusiast defender of the British Ale style. Back in 2004, David and his wife arrived from England and decided to settle down in the small town of Navarrenx, South-West France. In love with Shakespeare’s plays, England and of course Beer, he was audacious enough to live among the French. He decided less than two years ago to create his own brewery to brew authentic British beers. Not less than seven different types of beers from the English Bitter to the Stout with seasonal beers are among the brewery’s production… and each one of them was named after one of Shakespeare’s plays!!

As you may have noticed these last days, we have reviewed few beers of his creation such as the Midsummer Nights Dream (very thirst quenching Pale Ale and pleasantly flavoured), the Winter’s Tale (aftertaste of a Christmas Pudding) and the Damned Spot Stout (smoky, light and nicely perfumed with cacao).

brasserie-shakespeare-brewery

Illustrations ©Brasserie Shakespeare

We really loved all the enthusiasm and the energy that David shows to promote English beers. And this directly from the “heart” of a very important gastronomic French region. So we were keen to find out more about him and couldn’t help ourselves to ask him some questions!

David Gander, Fondateur et Maître Brasseur de la Brasserie Shakespeare est un fervent défenseur de la fameuse British Ale dont nos amis Britanniques sont les seuls à avoir le secret. En 2004, David et sa femme sont arrivés d’Angleterre et ont décidé de s’installer à Navarrenx, dans le Béarn, sud-ouest. Fervent adepte des pièces de Shakespeare, de son pays d’origine et bien sûr de la bière, suffisamment audacieux pour vivre parmi les Français, il a décidé de créer il-y-a moins de deux ans sa propre brasserie. Pas moins de sept différents types de bières, de la English Bitter à la Stout en passant pas des bières plus saisonnières, composent son offre… Et chacune des bières à un nom en rapport avec les œuvres de Shakespeare !!

Comme vous avez du pouvoir le constater ces derniers jours, nous avons déjà chroniqué quelques-unes de ses créations tel que la Midsummer Nights Dream (très désaltérante et agréablement parfumée), la Winter’s Tale (fin de bouche d’un Xmas Pudding) et la Damned Spot Stout (fumée, délicieuses notes de cacao). Nous avons beaucoup aimé l’enthousiasme et l’énergie dégagé par David pour promouvoir la Bière Anglaise depuis le “cœur” d’une importante région gastronomique française, et nous n’avons pu nous empêcher de lui poser quelques questions !

shakespeare-beers

Beers from Shakespeare brewery – Les bières de la brasserie Shakespeare

Top Of The Hops:  What did you bring to the Hoppy world and why? Qu’est-ce que qui vous a amené au monde du Houblon et pourquoi ?

David Gander: I was born in the East End of London and have been a fan of ‘Real Ale’ since I was old enough to drink it! I used to brew beer in an amateur way with my brother and we both used to visit as many brewing festivals and pubs selling ‘Real Ale’ as we could.

Je suis né à London East End et j’ai été un fan de la Ale artisanale depuis que j’étais assez grand pour en boire! J’ai aussi brassé de la bière en amateur avec mon frère et nous avions l’habitude de visiter autant que possible des festivals de brassage et de Pubs servant de la Ale Artisanale.

“For a quart of Ale is a dish for a King” – William Shakespeare

Why as a British did you chose to settle in Navarrenx and start brewing local British beers? Why taking the name of William Shakespeare for your brewery? Pourquoi, alors que vous êtes Britannique, avez-vous décidé de vous installer à Navarrenx et commencé à brasser des bières Britanniques? Pourquoi prendre le nom de William Shakespeare pour votre brasserie?

We, like a lot of other English people decided to find a different life elsewhere, and we chose France. I  have been living in France for the last 12 years but only decided to start brewing here 18 months ago. Bitter and English beers are one of the few things (as well as Indian food) that I miss about the UK. As it’s only possible to buy industrial Bitter like Old Speckled Hen and Spitfire I thought the best thing would be to start brewing those beers myself.

During the summer Navarrenx holds a “Medieval Day” so I thought it would be a good idea to test whether the French people would like the taste of English beer by giving some away during this “fête” (Ed.: event). I brewed a small batch of a typical bitter and gave it away with a small questionnaire that people had to fill in the answers to: Do you like the taste? If not, why not? Would you buy it? Etc. All of the responses were positive, so that’s how and why I started.

I chose the name Shakespeare as every Frenchman calls English “the language of Shakespeare” and everyone knows the name, it’s quintessentially English and I happen to like Shakespeare! I thought it would be the ideal name for an English product.

three-witches-bitter

Nous avons décidé, comme beaucoup d’autres Anglais, de chercher une vie différente ailleurs et nous avons trouvé la France. J’habite en France depuis plus de 12 ans et j’ai commencé à brasser depuis seulement 18 mois. La Bitter et les Ales Anglaises sont les choses qui me manquent du Royaume-Uni (avec la nourriture indienne). Comme il est seulement possible d’acheter de la Bitter industrielle comme la Old Speckled Hen et la Spitfire, je pensais que la meilleure chose serait de commencer à brasser ces bières moi-même.

Pendant l’été, se tient à Navarrenx un “Jour Médiéval”, donc j’ai pensé que cela serait une bonne idée de sonder les Français pour savoir s’ils allaient aimer le goût de la bière anglaise en n’en donnant pendant cette fête. J’ai brassé un petit brassin d’une Bitter typique que j’ai distribué avec un petit questionnaire à remplir avec des questions comme: Aimez-vous le goût? Si non, pourquoi ? L’achèteriez-vous ? etc. Toutes les réponses étaient positives, donc c’est comme ça que j’ai commencé.

J’ai choisi le nom de Shakespeare parce-que tous les Français appellent la langue anglaise “la langue de Shakespeare”. Tout le monde connait et c’est typiquement Anglais. En plus j’aime Shakespeare! J’ai pensé que c’était le nom idéal pour un produit Anglais.

Could you please explain us the different meanings of the names of your beers? Pouvez-vous nous expliquer les différentes significations des noms de vos bières?

All of the beers are either named after a Shakespeare play or phrase or character from one. For example, “Damned Spot” is taken from a speech by Lady Macbeth in the play “Macbeth”, “Queen Eleanor” is in the play “King John’.

Toutes les bières sont soit nommées en fonction d’une pièce de Shakespeare, d’une citation ou d’un personnage. Par exemple, “Damned Spot” vient du discours prononcé par Lady Macbeth dans la pièce “Macbeth”. “Queen Eleanor” est dans la pièce “King John”.

“When I think of a typical French beer, I immediately think of Bières de Garde”

According to you, what makes British beers different from French beers? Selon vous, qu’est-ce qui rend les bières britanniques différentes des bières françaises?

passionate-pilgrimAs well as the brewing process, the temperature it’s served at, it is mainly the hops and bitterness of the beers that differentiate them. As every Frenchman still insists on calling all beers either “blonde”, “brune” or “ambrée”, it will be a long while before we agree to call beers by their right names or styles before we can brew them in the British way. Not that the French want to do that of course.

Tout comme le processus de brassage et la température de service, c’est principalement les houblons et l’amertume qui les différencient. Comme les Français continuent à diviser les bières uniquement entre les catégories “blonde”, “brune” ou “ambrée”, il va passer de l’eau sous les ponts avant que nous soyons d’accord pour appeler les bières par leur propre nom ou par leur style. Et encore plus avant que nous puissions les brasser à la façon britannique…. bien que les Français ne le veuillent pas bien sûr.

Do you think that there is a real French style of beer? Pensez-vous qu’il-y-ait un véritable style de bière française?

When I think of a typical French beer, I immediately think of Bières de Garde: “Goudale” or “Jenlain” and “Trois Monts” as they were some of the first French beers I tasted and could easily find in the shops in the UK.

Quand je pense à une bière française typique, je pense immédiatement aux bières de Garde: “Goudale” ou “Jenlain” et “Trois Monts“. Se sont parmi les premières bières Françaises que j’ai goûtées et que l’on peut trouver facilement dans les boutiques au Royaume Uni.

“99% of my clients are French, which I am very pleased about”

After starting your brewery, have you encountered any suspicion from other local brewers? Après avoir commencé votre brasserie, avez-vous été confronté à de la suspicion de la part d’autres brasseurs locaux?

No, not suspicion, but curiosity about the taste and process involved. They have never seen a real beer hand-pump either, so that’s always a talking point.

Non, pas de la suspicion mais de la curiosité à propos du goût et du procédé appliqué. Ils n’avaient aussi jamais vu une vraie bière pompée à la main, donc c’est toujours un sujet de discussion.

Do you want your beers to become part of the local gastronomy? If yes, how do you make sure they will be adopted by locals? Souhaitez-vous que vos bières fassent partie de la gastronomie locale? Si oui, comment vous assurez-vous qu’elles seront adoptées par les locaux?

brasserie-shakespeare-brewery-winter's-taleMy beers are already served and drunk in my local bars and I have many “clients fidèles” (Ed.: loyal customers) who have their particular favourites, so it’s already happening. When I first started brewing I was assuming that I would have to go out and sell them to the ex-pat British community here (of which there are quite a few), but 99% of my clients are French, which I am very pleased about.

Mes bières sont déjà servies et bues dans les bars locaux et j’ai beaucoup de fidèles clients qui ont déjà leur favorite, donc cela est déjà à l’oeuvre. Quand j’ai commencé à brasser pour la première fois j’ai pensé que je devrais vendre mes bières à la communauté locale des ex-pat britannique (et il y en a pas mal), mais 99% de mes clients sont français ce qui me plaît beaucoup.

Outside Navarrenx and its surroundings, do you have any plan to be more widely distributed? If yes, how can the Region or beer associations help you to grow your business? En dehors de Navarrenx et de ses environs, avez vous le projet d’être plus largement distribué? Si oui, comment la Région ou les associations de bières peuvent-elles vous aider à agrandir votre activité ?

We would like to sell our beers to a wider public, but at the moment I can only handle the amount of sales we have now. We sell to local bars in Navarrenx and a few other shops in Pau, so it’s all very local. I think the main problem to getting our beers more widely seen is the distribution. Obviously bottles of beer are heavy and sending them by courier or post is expensive. We do that occasionally, but it’s so much easier to deliver it locally. As I said, until we can expand, we have enough orders to fulfill at the moment.

Nous aimerions vendre nos bières à un public plus large mais, pour le moment, je ne peux subvenir qu’à la demande que nous avons actuellement. Nous vendons aux bars locaux à Navarrenx et à quelques caves à bières à Pau, donc tout cela est très local. Je pense que le principal problème d’avoir nos bières plus visibles c’est la distribution. En effet, les bouteilles de bière sont lourdes et les envoyer par la poste ou par un logisticien est onéreux. Nous faisons cela occasionnellement mais c’est beaucoup plus simple de livrer en local. Comme je l’ai dit, avant que nous nous agrandissions, nous avons assez de commandes à honorer pour le moment.

“No employees, just me. My wife sells our beer in our shop”

How do you see the Craft Beer movement expansion in the UK and in France? Do you think that it will last and that it will get bigger or do you think it is just a trend? Comment voyez-vous le mouvement de la Bière artisanale au Royaume Uni et en France? Pensez-vous que cela va durer et que cela va devenir plus important encore ou-bien que c’est juste une mode?

As with most things, France is a little behind where trends are concerned, so the Craft Beer movement is taking off, but in a much slower way. Since I started there are a couple more micro-breweries around, but not too many to start worrying about! There certainly aren’t any others brewing English style beers anyway! The trend will continue, I’m sure. I don’t think it could get saturated as it will in the UK, as there are just so fewer people in such a lot of space here in France. I hope it continues to grow as I have no plans to stop! As in most things, those people that just jump on the band-wagon and don’t produce an excellent product will fail eventually. The ones that survive will be the ones that brew excellent original beers.

damned-spot-stoutComme pour la plupart des choses, la France est un peu à la traîne quand il s’agit de nouvelle mode. Le mouvement de la Bière Artisanale est entrain de décoller, mais d’une façon plus lente. Depuis que j’ai commencé ici, il-y-a plusieurs brasseries artisanales dans les alentours mais pas assez pour m’en inquiéter! Et de toute façon aucune qui ne brasse des bières de style britannique! La mode va perdurer, j’en suis certain. Je ne pense pas que cela va devenir saturé comme cela va se produire au Royaume Uni car la densité de brasseurs par rapport à l la population est plus faible en France.

J’espère aussi que le mouvement va continuer à prendre de l’ampleur car je n’ai pas prévu d’arrêter! Comme pour la plupart des choses, ceux qui vont prendre le train en marche et qui ne produisent pas un produit excellent vont finir par échouer. Ceux qui vont rester sont ceux qui brassent d’excellentes bières.

Any new brewing projects in the future? De nouveaux projets de brassage dans le futur?

Yes. We are up to capacity at the moment, so as soon as we can afford it, we will buy a bigger, better set-up. We may be getting help financially from local government, but we will have to wait and see. It’s very frustrating during the summer to have sold-out of everything and not be able to fulfill some orders as our capacity is so small.

Oui. Nous avons atteint la limite de notre capacité (de production ndlr) pour l’instant, donc dès que je peux me le permettre, je vais acheter un outil plus grand et plus performant. Nous allons peut-être recevoir une aide de la Région mais nous devrons patienter. C’est très frustrant pendant l’été d’avoir déjà tout vendu et de ne pas pouvoir continuer à honorer les commandes car notre capacité est tellement peu importante.

“This year will be the 700th anniversary of the existence of our village, Navarrenx, so I am brewing a special 7% beer for that”

What are the beers you would recommend to our readers? Quelles sont les bières que vous recommanderiez à nos lecteurs?

I really loved drinking Hop Back Summer Lightning, a pale, straw-coloured hoppy beer. Delicious to drink outdoors in the summer (when the sun shines in the UK!). Also Timothy Taylor’s Landlord, although if the rumours I’ve read on various forums are anything to go by, this is now a pale imitation of what it was. That goes for many beers that have been around for a while and won prizes and accolades but have either changed beyond recognition because the brewery has been taken over and the recipe has changed, or they simply aren’t made as well as they used to be. I think Guiness Extra Export is a delicious, complex beer if you can find it in a bottle.

J’ai vraiment apprécié boire la Hop Back Summer Lightning, une pale ale houblonnée d’une couleur jaune claire. Queen-Eleonor-bière-au-mielExcellente à boire en terrasse en été (quand le soleil brille au Royaume Uni!). Aussi la Timothy Taylor’s Landlord bien que si les rumeurs que j’ai pu lire dans différents forum se confirment, c’est maintenant une pâle imitation de ce que c’était. Et cela vaut aussi pour beaucoup d’autres bières qui sont commercialisées depuis un bout de temps et qui ont gagné des prix et des concours mais qui ont soit changé après leur consécration parce que la brasserie a été rachetée et que la recette a été modifiée ou tout simplement parce qu’elle ne sont plus aussi bien brassées qu’avant. Je trouve que la Guiness Extra Export est une bière délicieuse et complexe si vous pouvez la trouver en bouteille.

Key facts about the brewery

Brewing capacity: 10 HL per month

Number of beers brewed per month: I brew each beer in rotation, so I have six beers (normally) so I brew one after the other.

New beers / season: In February I brew a ‘St Valentine’ beer (Romeo & Juliet) and in spring a honey beer (Queen Eleanor). This year will be the 700th anniversary of the existence of our village, Navarrenx, so I am brewing a special 7% beer for that (Bière du Patrimoine) the only beer not named after a Shakespeare play.

No employees, just me. My wife sells our beer in our shop.

Informations clés de la brasserie

Capacité de brassage : 10 HL par mois

Quantité de bières brassée par mois: Je brasse chaque bière en rotation, j’ai donc six bières (normalement) et je le brasse l’une après l’autre.

Nouvelles bières: En février je brasse la bière de la Saint Valentin “Romeo & Juliet” et au printemps une bière au miel la “Queen Eleanor”. Cette année, ce sera le 700ème anniversaire de l’existence de Navarrenx et je vais donc brasser une bière spéciale à 7%, la “bière du Patrimoine”. Ce sera la seule bière qui ne sera pas nommée selon l’oeuvre de Shakespeare.

Je n’ai pas d’employé, c’est seulement moi qui brasse. Ma femme vend nos bières dans notre magasin.

brasserie-shakespeare-brewery

©Brasserie Shakespeare

Shakespeare Brewery

1 rue St Antoine 64190 Navarrenx – France. Tel: +33 (0) 5 59 66 23 09

Brasserie Shakespeare Facebook

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *